Le second tour des élections municipales confirme le rejet français des partis politiques médiatisés

Lecture : 2 min

Communiqué

Le second tour des élections municipales qui s’est tenu le 30 mars 2014 a confirmé le rejet cinglant par les Français des partis politiques médiatisés. L’abstention a atteint un nouveau record pour un second tour d’élection municipale depuis le début de la Cinquième République, en s’établissant à 36,3%. Soit une hausse de +1,5 point par rapport au second tour du scrutin municipal de 2008. En dépit de l’ultra-médiatisation dont il bénéficie, le Front National (FN) n’a remporté que 12 communes sur 36 000, et n’a repris aucune des villes conquises en 1995. Béziers, la prise la plus importante revendiquée par Mme Le Pen, est d’une taille largement inférieure à celle de Toulon, tombée dans le giron du FN en 1995. La victoire de Robert Ménard à Béziers est, en outre, le fait d’une personnalité isolée, sans étiquette, que le FN, avec DLR et le bloc identitaire, organisation d’extrême droite et islamophobe, avaient décidé de soutenir. Enfin, des villes emblématiques convoitées par des lieutenants de Mme Le Pen, comme Perpignan, Forbach ou Hyères ont refusé leur confiance au FN. Ce sont ces résultats anecdotiques et marginaux que les médias de grande diffusion se sont faits forts de présenter, avec gourmandise et un effroi simulé, comme une« percée du FN ». Par ailleurs, les changements de majorité survenus au grand bénéfice de l’UMP et de ses alliés ont exprimé non pas l’adhésion à un projet d’opposition – qui n’existe pas -, mais la volonté de sanctionner machinalement un pouvoir impopulaire. Ce jeu politique classique, qui fait les délices de l’oligarchie européiste, indifférente à la volonté populaire, est une impasse qui ne mène à rien, depuis maintenant plusieurs décennies.

Seules les propositions politiques de l’Union Populaire Républicaine peuvent à la fois ramener vers les urnes, celles et ceux qui souhaitent que leur vote retrouve du sens, et extraire les Français du piège du FNUMPS.

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Union populaire républicaine. La France doit sortir de l’Union européenne, de l’euro et de l’Otan.


Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function wp_related_posts() in /Clust_Disk0_FS/apache2/www/html/testuprfr/wp-content/themes/upr/framework/inc/post-format/single.php:49 Stack trace: #0 /Clust_Disk0_FS/apache2/www/html/testuprfr/wp-includes/template.php(690): require() #1 /Clust_Disk0_FS/apache2/www/html/testuprfr/wp-includes/template.php(647): load_template('/Clust_Disk0_FS...', false) #2 /Clust_Disk0_FS/apache2/www/html/testuprfr/wp-includes/general-template.php(155): locate_template(Array, true, false) #3 /Clust_Disk0_FS/apache2/www/html/testuprfr/wp-content/themes/upr/single.php(12): get_template_part('framework/inc/p...', '') #4 /Clust_Disk0_FS/apache2/www/html/testuprfr/wp-includes/template-loader.php(74): include('/Clust_Disk0_FS...') #5 /Clust_Disk0_FS/apache2/www/html/testuprfr/wp-blog-header.php(19): require_once('/Clust_Disk0_FS...') #6 /Clust_Disk0_FS/apache2/www/html/testuprfr/index.php(19): require('/Clust_Disk0_FS...') #7 {main} thrown in /Clust_Disk0_FS/apache2/www/html/testuprfr/wp-content/themes/upr/framework/inc/post-format/single.php on line 49