Joignez l'utile à l'agréable, offrez-vous les objets de la boutique UPR !
Visitez la Boutique UPR
Le compte à rebours du Brexit
[tminus t="30-03-2019 00:00:00" omitweeks="true" days="jours" hours="heures" seconds="secondes" style="hoth"/]
Temps restant officiellement avant la sortie du Royaume-Uni de l'UE
L’UPR est le seul mouvement politique en France qui publie en temps réel
le nombre de ses adhérents

Adhérer ou renouveler son adhésion

Unissons-nous pour rétablir la démocratie :
Rejoignez L’UPR !

 

JE SOUHAITE
ADHÉRER
JE SOUHAITE
RENOUVELER MON ADHÉSION

Les adhésions et dons sont déduis de vos impôts à hauteur de 66% dans une limite de 7500€ par an. Un don de 60€ ne vous coûte donc que 20,40€. Plus d’information ici.

Je souhaite adhérer par voie postale (chèque)

 

Pourquoi adhérer ?

Vous recevrez une carte nominative d’adhérent élégante ainsi qu’un livret.
Gratuité d’entrée à toutes les conférences de l’UPR à travers la France (réalisées par François Asselineau, Vincent Brousseau, Charles-Henri Gallois, etc.).
Tarifs préférentiels très avantageux pour l’entrée à l’université annuelle de l’UPR (ainsi que pour certaines journées spéciales).
Prendre une part active au développement de notre mouvement en plein essor. Seulement si vous le souhaitez, bien entendu.

 

Mentions légales


Conformément à la loi du 11 mars 1988 relative à la transparence financière de la vie politique, tout don de personne morale (association, entreprise, SCI, compte professionnel de professions libérales ou de commerçants…) est interdit.

Les dons consentis et les cotisations versées en qualité d’adhérent d’un ou de plusieurs partis politiques par une personne physique dûment identifiée à une ou plusieurs associations agréées en qualité d’association de financement ou à un ou plusieurs mandataires financiers d’un ou de plusieurs partis politiques ne peuvent annuellement excéder 7 500 euros.

Les personnes morales à l’exception des partis ou groupements politiques ne peuvent contribuer au financement des partis ou groupements politiques, ni en consentant des dons, sous quelque forme que ce soit, à leurs associations de financement ou à leurs mandataires financiers, ni en leur fournissant des biens, services ou autres avantages directs ou indirects à des prix inférieurs à ceux qui sont habituellement pratiqués.

Ceux qui ont versé des dons à un ou plusieurs partis politiques en violation de l’article 11-4 sont punis d’une amende de 3 750 euros et d’un an d’emprisonnement.

Si vous avez trouvé une erreur dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant simultanément sur les touches Ctrl + Entrée.

Back to Top

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :